Reserver
MENU
fra

Histoire

  • 1500

    Le bâtiment donne sur la place qui, au XVIe siècle, ne portait pas encore le nom de l’imposant Palazzo Barberini, mais était connue sous d’autres noms. Le nom qui remonte au milieu du XVIe siècle était “Piazza Grimana” en raison d’un vignoble et d’une maison appartenant au patriarche d’Aquileja, le cardinal Domenico Grimani. Il y a en fait encore une plaque en hommage à Paul V au coin de la Via degli Avignonesi qui rappelle “la zone adjacente de Grimana”:


    “PAULO V PONT OPT MAX OB ADIACENTEM AREAM GRIMANAM NUNCUPATAM GENS GRIMANA GRATI ANIMI MONUMENTUM FECIT”, soit “À Paolo V Pontiff Ottimo Massimo, dans la zone adjacente appelée Grimana, érigée en témoignage de gratitude par la famille Grimana en sa mémoire”.

  • 1625

    Plus tard, vers 1625, la place a pris le nom de «Sforza a Capo le Case», en relation avec les propriétés du cardinal Sforza, qui comprenait également la villa du Cardinal Rodolfo Pio da Carpi, située dans le quartier Capo le Case.

    Après Alessandro Sforza Santafiora, duc de Segni, le terrain où se trouvait la Villa Carpi a été acheté par le cardinal Francesco Barberini, qui y fit ériger le grand palais.


    La place était limitée par de modestes maisons avec leurs jardins et potagers, par le grand palais Barberini et le théâtre de la cour construit par Bernini, abritant 2000 places, qui resta en activité jusqu’en 1873.

  • 1847

    En 1642, le Pape Urbain VIII Barberini donna une marque définitive à la place en plaçant au centre l’une des plus belles fontaines de Rome, la fontaine du Triton du Bernin. Déjà dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque Rome était encore la capitale de l’État avec le soi-disant “Roi des Papes” à sa tête, le bâtiment qui est aujourd’hui Palazzo Caruso devint la propriété des ancêtres des propriétaires actuels: la famille napolitaine Caruso.


    Mme Maria Balboni, épouse morganatique du prince Doria d’Angri de Naples, hérita de la précieuse propriété, qui ne faisait que trois étages, tandis que la famille vivait encore en permanence à Naples dans les palais appartenant à la famille Doria d ‘ Angri.

    C’est en 1872 que Mme Maria Balboni demanda le surélèvement de l’édifice et Palazzo Caruso s’inscrivit alors dans la transformation urbaine progressive du quartier.

  • 1872

    À sa mort, Mme Maria Baldoni laissa le bâtiment en héritage à ses petits-enfants Enrico (le célèbre ténor) Giuseppe et Elvira Caruso, grand-mère du propriétaire actuel.


    La famille Caruso, au début des années 1900, s’installa dans la capitale. La famille appartenait à la classe des Professionnels et Artistes de Rome et vivait entre la prestigieuse « Villa Stuart » à Monte Mario à Rome, actuellement transformée en « Villa Stuart Nursing Home » et le grenier du Palazzo Cerasi à Via del Babuino.

  • 1900

    C’est à cette époque que le Palazzo, qui n’est plus utilisé comme résidence familiale, devint un hôtel prenant le nom ‘Hôtel des Anglais’ puis ‘Hôtel Pensione Pincio’.


    Suite à la disparition d’Elvira Caruso, le bâtiment devint la propriété de sa fille Donna Maria Caruso, l’une des premières femmes diplômées en Architecture et Beaux-Arts en Italie, épouse de l’Entrepreneur Mario Cussino.

  • 1940

    Dans la seconde moitié des années 40, Maria Caruso, dans un contexte d’après-guerre, changea l’ usage de la propriété pour la transformer en bureaux de représentation et dans les années 90, son fils, l’architecte Bruno Cussino en devint l’actuel propriétaire.

  • AUJOURD’HUI

    Bruno Cussino, expert de la récupération et de la restauration des bâtiments historiques de la Rome antique, a entamé en 2013 un long processus de restauration fonctionnelle structurelle et typologique de Palazzo Caruso dans le but de le ramener à son ancienne gloire après la guerre.


    En collaboration avec son fils Simonpietro, qui a pris soin de la partie esthétique de l’hôtel en équilibrant un mélange de modernité et de meubles anciens restaurés appartenant à la famille Caruso. Le Palazzo a rouvert ses portes en 2018 pour devenir l’actuel Hôtel Palazzo Caruso.